Alors vous avez les tests et maladies spécifiques à certains chats de race mais pas que, souvent liées à la génétique. Les notres sont indemnes depuis plusieurs générations. Il faut savoir que l’éleveur peut indiquer au LOOF les résultats des examens de leurs reproducteurs et le LOOF l’indique sur les Pedigree. Cela vous permet de savoir si les tests ont été fait et transmis. Cela vous rassure et c’est très bien. Chez le Maine Coon, il faut demander si les parents sont testés pour PKDEF, SMA, et HCM.

Sinon vous avez les maladies ou il existe des vaccins qui sont fait généralement sur les chatons à partir de l’âge de deux mois, mais il faut savoir que si il tête sa maman, cette dernière le protége déjà avec son lait maternel, il faut donc attendre pour que le vaccin soit efficient que le chaton soit sevré afin qu’il n’y ait pas d’interférence. Après l’efficacité du vaccin dépendra de l’immunité du châton. Car il faut savoir que la plupart des vaccins sont composés de virus recombinés ou « semi vivants ».

La nourriture que vous lui donnerez est essentielle à sa bonne santé et au bon fonctionnement de son système immunitaire. Comme pour nous il faut varier afin de combler les besoins en tous les nutriments.

 

Toutes les maladies que vous verrez ci après, figure normalement sur le carnet de santé de votre chat avec les explications relatives aux pathologies.

Typhus ou Panleucopénie. (Typhus)

La panleucopénie ou typhus est du à un Parvovirus. Responsable d’une gastro entérite hémorragique grave pouvant conduire souvent à la mort, surtout chez les chatons. La maladie est très contagieuse.

Coryza = >Calcivirose : La calcivirose fait partie du syndrome coryza, elle est du au calcivirus felin. Elle engendre des rhinites, et peut parfois atteindre la partie buccale. Un grand nombre de chat sont porteurs chroniques du virus, souvent les chats errants ou ceux qui sont souvent dehors et vive en total liberté. Il faut savoir que ce virus est extrement contagieux avec des variantes comme pour nous la grippe.
La vaccination viserait à réduire les signes cliniques pour que la maladie soit moins grave si elle se déclare. Un gros stress peut le déclencher si toutefois le chat était porteur. Selon le type de vaccin Mérial est celui qui ne contient pas d’additif toxique comme l’aluminium. Selon les marques choisient le rappel sera plus ou moins espacé. En France, nous sommes un pays qui vaccinont beaucoup. Il semble qu’il y ait des variantes plus ou moins grave selon le type de coryza, ça irait selon le type pas grave à des symptômes de rhume et dans le mutant plus grave mais heureusement plus rare, à des atteintes d’organes (mais heureusement pas dans nos contrées).

Herpes virus Rhinotrachéite  La rhinotrachéite ou herpesvirus fait partie du syndrome coryza. Elle serait du à l’herpes virus félin. Entraine des rhinites également et parfois atteintes occulaires.

Chlamydiophilose est du à une bactérie Chlamydia felis il existe celle des oiseaux Psitacci, comme il existe d’ailleurs différents chlamydia pour l’homme également. Peut être des bactéries qui ont mutés dans le temps… Elle peut entrainer des problèmes occulaires et respiratoires. Si c’est comme pour l’homme cette bactérie est relativement très contagieuse mais se soigne avec des antibiotiques également. Chez l’homme il n’y a pas encore de vaccins, et certains vétérinaires sont assez frileux et ne le conseille pas, d’autres vont vous le recommander. Pour avoir un peu étudier cette bactérie, c’est une bactérie qui peut se répliquer comme un virus, effectivement si un vaccin n’a pas pu être faire sur l’homme, celui pour l’animal est il fiable ?

 

La Leucose FELV La leucose est due au féline Leukemia virus qui appartient à la famille des retrovirus. La contamination serait relativement contagieuse par contact. Elle se traduirait par une immunodépression, une anémie, un lymphome. Plusieurs années peuvent s’écouler avant que tout se déclenche ou qu’elle se révèle mais il faut savoir qu’il y a un vaccin. Certains seraient plus fiable que d’autres.

La FIV  ou sida du chat, serait comme chez nous …un virus qui déclencherait une défaillance immunitaire à terme, il n’y a pas de vaccin, et en revanche le chat ne peut le contracter que si il est en contact avec le sang contaminé, soit si il se bat avec un autre chat malade, qu’il le mort ou qu’il mort une chatte contagieuse. D’où l’intérêt de ne pas laisser son chat dehors si il n’est pas castré. Il n’exite pas de vaccin encore en Europe, il y a eut des vaccins aux USA mais qui déclencherait des tests positifs. Un peu embêtant il faut l’avouer pour un vaccin. Le mieux est de protéger votre compagnon. Il peut vivre des années et partager les gamelles d’autres chats, échanger des léchouilles, sans les contaminer. Il ne mourra pas de cela mais d’autres maladies du à son système immunitaire défaillant sur le long terme, surtout si il est mal nourri ou si il est souvent confronter à du stress où à des manques de besoin physiologique ou émotionnel non satisfait.

Si vous avez un doute car votre chat revient amoché et vous le soupçonner de s’être battu avec un chat errant, vous pouvez au bout de deux mois demander à faire un test FIV/FELV…Si toutefois par malchance, il se révelait être positif malgré le fait qu’il soit castré …Pas de panique, il peut vivre normalement durant des années et ce n’est pas contagieux par la salive mais par le sang. s’il a un copain chat, surtout ne l’isolez pas car ils peuvent continuer à partager les gamelles tant que le chat contaminé n’a pas la bouche en sang ça ne risque rien. Une bonne alimentation et ne pas changer ses habitudes surtout. Si toutefois il était jeune et non castré et bien faite le castrer en urgence.

Composition d’un vaccin Purevax de chez Mérial…

2 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIREPurevax RCP lyophilisat et solvant pour suspension injectable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVEPar dose de 1 mL ou 0,5 mL: Lyophilisat : Substances actives : Herpèsvirus atténué de la rhinotrachéite féline (souche FHV F2) …………………….. 104,9 DICC501Antigènes inactivés du calicivirus félin (souches FCV 431 et G1) ……………………. 2,0 U. ELISAVirus atténué de la panleucopénie infectieuse du chat (PLI IV) ……………………….. 103,5 DICC501 Excipient : Gentamicine ……………………………………………………………………………………………. maximum 16,5 μg

6. INFORMATIONS PHARMACEUTIQUES6.1 Liste des excipients Sucrose Sorbitol Dextran 40 Hydrolysat de caséine Hydrolysat de collagène Phosphate dipotassique Phosphate monopotassique Hydroxyde de potassium Chlorure de sodium Disodium phosphate dihydraté Phosphate monopotassique

Toutes les notices sont en ligne et vous pouvez en prendre connaissance, demandez à votre vétérinaire les vaccins dont il dispose et vous pouvez lui demander celui sans additifs toxiques. Attention lorsque vous commencez avec un labo on déconseille de faire le rappel avec une marque ou un labo différent, car cela ne garantirait plus la protection du moins pour le même type de virus si vous faites RCP de chez Mérial il faudra faire le rappel de chez Mérial. Si vous faites la leucose plus tard car vous savez que votre chat ne sortira pas pendant un an. Vous pouvez opter pour un autre labo si vous ne faites que la leucose par exemple.

Pour un chat en bonne santé, l’alimentation compte, combler les besoins nutritionnels, l’affection, le jeu et combler ses besoins psychomoteurs et son besoin d’affections et de présence. Ne l’abandonnez pas, ne le laissez pas seul longtemps, évitez de le laisser chez des étrangers qu’il ne connait pas du jour au lendemain ou du moins expliquer lui par le biais de la communication animale par exemple.

 

Newsletter

Inscription à notre newsletter...

Enregistré avec succès. Nous vous avons envoyé un message pour confirmer votre inscription.

Pin It on Pinterest

Share This